Le chantier de réhabilitation réalisé par Auvergne Habitat se poursuit rue des Hauts de Chanturgue. Les travaux sur le 2ème bâtiment ont débuté. Ils s'achèveront en fin d'année 2018.

Hauts de 30 et 45 mètres, les 2 bâtiments réhabilités bénéficient d’un désamiantage total, d’une rénovation complète des logements (135 en tout, avec changement de typologie sur certains niveaux), de la création de locaux commerciaux en rez-de-chaussée, d’un traitement des communs, d’un travail de résidentialisation en extérieur et de l’isolation architecturale des façades.

Au total le chantier aura duré 35 mois. Il est réalisé en site occupé. Les niveaux ont été libérés de manière progressive, en commençant par les derniers étages. L’accès au chantier s'effectue quant à lui par les façades : une complexité logistique nécessaire pour limiter les désagréments auprès des occupants et bien séparer les flux de circulation.

Point fort de cette réhabilitation : des « plugs » en façade. Ces éléments rapportés permettent d’agrandir de 7m2 près de 30 % des logements, tout en modernisant l’architecture extérieure des deux bâtiments. Concrètement, ces structures métalliques sont assemblées sur site, levées d’un seul bloc et fixées sur la structure béton
porteuse après découpe de la façade. L’enveloppe extérieure des loggias est constituée de zinc patiné.

Après rénovation, la résidence, rebaptisée Résidence Emile Morilla devrait atteindre le niveau BBC rénovation et bénéficier d’une labellisation Promotelec.

 

Architecte : Atelier Imagine (Clermont-Ferrand), épaulé par les bureaux d’études Auverfluid (63), SECOB (63) et l’économiste de la construction CIE (63).
Entreprise générale : Bouygue Bâtiment Sud-Est

Coût total des travaux : 7,3 millions d’euros.