• A quoi correspondent les charges locatives que je paie tous les mois ?
    Les charges locatives sont l'ensemble des dépenses engagées par Auvergne Habitat pour assurer le service aux locataires. Elles sont versées mensuellement sous forme de provisions. Les charges locatives
  • Qu'est-ce que la régularisation des charges ?
    Une fois par an, Auvergne Habitat calcule la régularisation des charges en comparant les dépenses réelles enregistrées par les factures avec la somme des provisions et ce, pour chaque locataire. Vous recevez alors un avis de régularisation de charges vers le mois de mars.


  • Quels sont les différents modes de paiement de mon loyer ?
    Différents modes de règlement sont à votre disposition

    Par chèque bancaire, à l'ordre d'Auvergne Habitat, adressé à Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin - MO BDR - LOYERS AUVERGNE HABITAT - 63 rue Montlosier - 63961 CLERMONT-FERRAND CEDEX 9, accompagné du coupon à détacher de votre Avis d'échéance

    Par mandat cash envoyé au Siège d'Auvergne Habitat - 16 bd Charles-de-Gaulle - BP 70296 - 63008 CLERMONT-FERRAND

    Par prélèvement automatique le 8 ou le 15 du mois suivant. Ce mode de paiement gratuit vous évite des oublis et donc le risque de rappel. Télécharger le formulaire de prélèvement, imprimer le, et une fois rempli renvoyer le au Service Comptabilité d'Auvergne Habitat accompagné d'un RI

    Par virement bancaire

  • A qui dois-je m'adresser en cas de difficultés financières ?
    Dès les premières difficultés, contactez votre chargé de clientèle. Ensemble nous pouvons trouver une solution adaptée à votre situation et vous évitera des poursuites, la suspension de l'APL, la saisie de vos revenus ou même l'expulsion de votre logement.

  • A quoi sert l'enquête sur les ressources, et est-ce obligatoire d’y répondre ?
    La réglementation fait obligation aux organismes HLM de mettre en place des enquêtes destinées à l'application du SLS (Supplément de Loyer de Solidarité). Tous les ans, les locataires ne percevant pas d'aide au logement doivent faire connaître leurs ressources, le logement social étant réservé aux familles ayant des revenus modestes. Ceux-ci sont estimés par rapport à un plafond et selon la composition de la famille. Si les revenus dépassent ce plafond, un SLS est facturé.